Se souvenir du meilleur…


Parfois, nous avons tendance à ne regarder que la trace noire sur la feuille blanche. Nous sommes enclins à nous souvenir du pire, mais à oublier le meilleur, alors que c’est le meilleur qui devrait nous habiter et nous permettre d’avancer.

Mon voyage initiatique dans mon pays n’a pas été que déception, j’y ai fait la rencontre du meilleur… Un meilleur que je n’oublierai jamais et qui a permis à mes souvenirs de rester magnifiques et magiques. Oui, ce jour-là, je t’ai rencontré, Toi

Je crois que je t’ai aimé dès les premiers instants. Tu as transformé mes retrouvailles désastreuses en un rayon de soleil, un éclat de joie dans mon cœur… D’ailleurs, je pense très souvent à Toi et je me demande quel genre d’homme tu es devenu… Es-tu papa ? Vis-tu toujours là-bas ? Penses-tu à moi ? Es-tu seulement encore en vie ? Tant de questions qui demeurent sans réponse… Mais je rêve de Toi et je te vois, finissant tes études, saisissant la chance qui t’a été donnée, une jolie fille à tes côtés, des enfants, un foyer : une vie rêvée…

Toi, un de mes meilleurs souvenirs… Comment oublier nos aventures à travers les rues de notre cité, comment oublier l’amour qui nous liait, comment t’oublier, Toi, mon frère ? Frère et sœur, on l’aura été seulement quelques heures, mais tu es toujours gravé dans mon cœur. Le sang qui coule dans nos veines nous unit pour la vie malgré les quelque neuf mille kilomètres qui nous séparent. J’aurais tellement voulu partager avec Toi : ta vie, tes ennuis, tes victoires, tes amours, tes chagrins, tes joies et tes rêves…

Toi, vêtu de chandails, ce jour-là tu m’as souri et sans un mot on s’est compris. Tu m’as fait connaître ta vie et j’ai pleuré en découvrant ce qu’elle était… Toi, mon frère… J’aurais tant voulu te dire que tout aller s’arranger. J’aurais aimé t’emmener avec moi et, en te prenant dans mes bras, te murmurer à l’oreille : « Regarde Sebastian, on vole, on traverse les grandes eaux, on va chez nous et on ne se quittera plus jamais… ». Malheureusement j’ai dû te dire au revoir. Je t’ai laissé, mais je t’ai aussi promis que je reviendrais un jour vers Toi

Toi, mon petit frère… Tu m’as aussi rapproché de LuiLui, dont mon cœur se souvient et qui y a laissé un vide. Lui, parti trop tôt, Lui, mon frère aussi mais dont je ne sais plus rien… Parfois des personnes laissent des traces indélébiles dans nos cœurs et je crois que c’est le cas pour Toi et pour Lui… Mon cœur se souvient de l’amour que j’ai eu pour Toi. J’aurais tellement voulu te revoir, malheureusement ce ne fut pas le cas… Mais ces instants avec Toi dans ce pays qui nous lie, ce pays qui est le nôtre, me donne l’espoir de croire qu’aucun rêve n’est irréalisable… Alors voilà, Sebastian, mon meilleur souvenir dans notre pays, c’est Toi. Et lorsque je repense à Toi, je vois de l’espoir, de la joie, de l’amour… Mon cœur se remplit de douceur et j’espère un jour te retrouver… Toi

Se souvenir du meilleur, voir le bon, le beau, le bien et ne pas faire attention à la noirceur. Oui, je pense que si l’on apprenait à se concentrer sur le meilleur, nous serions plus heureux. Cela nous permettrait d’ouvrir notre cœur à la beauté, plutôt que de nous laisser attrister par toutes ces choses qui pourraient nous blesser et qui peuvent exister, ces situations enclines à nous faire du mal. On serait alors plus prompt à pardonner, afin d’être capable de vivre heureux pour de vrai…

Vivre, c’est connaître le bonheur, voir la vie en rose, pardonner et surtout se souvenir du meilleur… C’est ne pas oublier les moments qui nous ont rendus heureux, les partager avec d’autres afin de vibrer et de se sentir vivant.

Vivre, c’est un cadeau qu’on a tous reçu à notre naissance. Vivre ne se gâche pas, mais s’apprécie. Et si, dans mon brouillard, je n’arrive plus à ressentir cela, je me souviens du meilleur et je repars à la conquête de bien plus…

Je ne veux pas laisser les mauvaises choses m’abattre, mais je fais de ma vie un rêve, je crée mon demain en regardant vers le meilleur… Vivre c’est rêver et croire en soi. Je ne laisserai plus jamais personne me décourager. Je l’emmènerai plutôt avec moi, dans un rêve éveillé, et je lui monterai ce que vivre peut signifier…

Et lorsque l’essence de vie s’arrêtera un jour de couler en moi, lorsque ma journée sera achevée et qu’il sera l’heure de m’endormir pour l’éternité, je fermerai les yeux, je sourirai et je ne repenserai qu’au meilleur…

Voilà le charme de la vie, s’accrocher à vivre intensément et mourir avec ses souvenirs. Se sentir vivant jusqu’à son dernier souffle, et passer dans l’éternité le cœur léger…

Mes bons souvenirs sont le moteur de ma vie. Je compte en créer plein d’autres, afin de pouvoir remplir mon être du meilleur et de ce que vivre peut représenter…

Je suis Ninie et « I have a dream »

Merci 😊

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s