Espérer : L’amour n’est pas mort…

J’ai toujours imaginé, aussi loin que je remonte dans mes souvenirs de jeunesse, que lorsque j’aurais trouvé l’amour, celui qui serait mon mari vivrait avec moi pour toujours…

J’admire beaucoup mes parents et l’amour qu’ils se portent l’un à l’autre. Je pense avoir projeté sur ma vie ce désir d’engagement véritable, en les voyant, au fil des années, s’aimer profondément… Malgré les incompréhensions, les manquements, les enfants, les disputes, mais avec de la douceur, des rires, du partage et beaucoup de sincérité, ils ont bravé ensemble bien des combats et ont connu bien des victoires. Ils ont vécu tellement de joies et je suis certaine que ce n’est pas fini… Je suis persuadée qu’ils finiront leur vie ensemble, enlacés pour goûter à l’éternité. Leur amour est inspirant, un amour véritable qui dure depuis longtemps. Alors, je sais que ça n’a pas toujours été facile, mais je suis tellement admirative de la tendresse qu’ils se manifestent l’un à l’autre. Ils sont un, véritablement. Quel bel espoir !

J’ai toujours imaginé, aussi loin que je remonte dans mes souvenirs de jeunesse, que lorsque j’aurai trouvé celui que je choisirai pour mari, je vivrai avec lui pour toujours…

Mais finalement, ce n’est pas le cas… Alors, aujourd’hui, j’écris pour dire que je continue à croire en l’amour. Je garde en moi cette conviction profonde que l’espoir d’aimer et d’être aimé en retour est encore possible. Oui ! L’amour n’est pas mort…

Je vis d’amour, rappelez-vous : l’amour est ce qui m’anime, ce qui remplit ma vie et mon esprit. Je ne peux pas exister sans amour : j’ai été créée par l’Amour. Si je n’y croyais plus, la vie me semblerait terne, lasse et inutile. J’ai besoin d’amour pour rêver, il est ma force de vivre. Alors je suis de celles qui aiment plus vite que la raison, de celles qui donnent sans condition et qui reçoivent l’amour avec passion. Je suis de celles qui se blessent et se piquent aussi parfois, mais je suis de celles qui se relèvent, quoi qu’il m’en coûte. Tel un coquelicot que l’on ne peut arracher à sa terre sans le voir se faner, on ne peut pas m’arracher du cœur l’amour qui m’anime sans que j’en meure.

À quoi bon vivre sans amour ? À quoi bon rêver sans aimer ? À quoi bon se lever sans l’espoir d’être chérie un jour ?

Aimer est une merveilleuse aventure, parfois difficile, certes, mais tellement incroyable. Aimer, c’est donner, c’est recevoir, c’est transmettre, c’est créer… Aimer, c’est vivre avec l’autre sans faux-semblants afin de ne former plus qu’un jusque dans l’intimité. Aimer, c’est rêver à deux, plonger dans la douceur d’un avenir, regarder ensemble vers un devenir… C’est découvrir que le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé et le faire encore et encore, car on a fermement décidé de se redire « oui » chaque matin. L’amour est un bonheur, un cadeau, une chance, un espoir, un ancrage, un pont et un choix.

L’amour n’est pas mort. Parfois, il dort encore, mais il suffit de prendre le temps de le réveiller doucement afin de le laisser s’éveiller en nous et nous surprendre à le sentir frémir au plus profond de notre être. L’amour est ce qui porte le monde, il permet à l’être humain de s’accrocher et d’espérer en des rêves toujours plus fous.

Espérer en l’amour et y croire encore, même si parfois l’on a l’impression de l’avoir perdu de vue, est indispensable pour ne pas sombrer dans la folie d’une vie sans saveur. Il est bon d’aimer, il est bon d’offrir, je crois en l’amour véritable. Je crois qu’il est puissant et transcendant.

Aimer véritablement demande des sacrifices et une confiance aveugle en celui que l’on a choisi. Aimer, c’est porter l’autre quand son pas chancelle, c’est supporter ses défauts et admirer ses qualités, c’est le pousser à se surpasser. C’est croire en la personne aimée, l’inciter à vivre ses rêves tout en sachant qu’elle fait de même. Aimer, c’est choisir de se livrer, de s’offrir, de se montrer tel que l’on est. C’est aussi choisir de continuer à conserver l’amour malgré les difficultés. L’amour c’est choisir l’autre, toujours…

Mais parfois, les blessures peuvent être profondes. La souffrance emportant tout sur son passage, elle ne laisse que chaos et rancœur. Alors, l’amour finit par s’en aller, le choix n’est pas renouvelé et le cœur s’en retrouve brisé. Parfois, aimer ne dure pas pour toujours… Mais est-ce pour cela que notre chance est passée ? Est-ce pour cela que l’on ne pourra plus jamais vivre le grand amour ?

Je me refuse de croire que nous n’avons pas le droit à une deuxième chance. Je choisis l’amour et j’espère à nouveau plonger mon regard dans une mer de bienveillance, me sentir la princesse d’un cœur et vibrer au son d’une voix, qui serait tout pour moi. Je crois encore à l’espoir de vivre une vie, enlacés avec mon être aimé, jusque dans l’éternité. Je veux espérer en l’amour, il fait partie de ma vie rêvée…

Ma vie a commencé dans l’amour, elle ne pourrait se finir autrement. Mes rêves ne pourraient être complets sans lui. Aimer, voilà le départ d’une vie comblée, aimer, voilà ma raison d’être…

Alors je vais continuer à rêver en aimant encore et encore, afin de propager l’espoir de l’amour qui n’est pas mort et pouvoir un jour jouir d’une deuxième chance qui me serait donnée.

Je vais croire, espérer, rire, danser, rêver, donner, offrir, transmettre, mais surtout aimer afin de pouvoir vivre un bonheur complet…

Je suis Ninie et « I have a dream. »

Merci 😊

Un commentaire sur “Espérer : L’amour n’est pas mort…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s